Cette émotion ultime / main sur coude à   

Débutant en 2017 avec la série de photographies ''main sur coude à'', ce projet se pursuit à la travers la vidéo ''Cette émotion ultime'', prend la forme d'installations en 2019 et s'intègre récemment à de nouvelles explorations performatives. Habité par les notions de corporalité, de jouissance, d’inconfort, de pudeur et de sensualité, ma recherche s'articule autour de la fragmentation de gestes destinés à la caméra. Le morcellement de la figure humaine dans l’espace révèle une fissure entre le sentiment d'être un corps et l'existence de ce dernier en tant qu'objet. Drôles, vives et étranges, les œuvres proposées témoignent à la fois du poids moral/psychologique accumulé par la matière (vivante et inerte) et du potentiel de celle-ci à nous offrir la joie, cette émotion ultime. 

Détail de l'installation à VU Photo, Québec 2019

Crédit photo Charles-Frédérick Ouellet

''Tête'' de la série ''main sur coude à'', 2017 -2019

Détail de l'installation à VU Photo, Québec 2019

Crédit photo Charles-Frédérick Ouellet

''Cheveux'' de la série ''main sur coude à'', 2017 -2019

Projection de la vidéo ''Cette émotion ultime'' sur ''Genoux'' de la série ''main sur coude à'', 2019

Détail de l'installation à La Centrale Galerie Powerhouse, Montréal 2019

Crédit photo Kimura Byol

Croquis pour une idée 2018

Capture d'image de la vidéo ''Se rouler dans les cubes'', 2019

Crédit vidéo Samuel Normand

Détail de l'installation à La Centrale Galerie Powerhouse, Montréal 2019

Crédit photo Lucie Rocher

Capture d'image de la vidéo ''Se rouler dans les cubes'', 2019

Crédit vidéo Samuel Normand

''Orteils'' de la série ''main sur coude à'', 2017 -2019

Détail de l'installation à La Centrale Galerie Powerhouse, Montréal 2019

Crédit photo Lucie Rocher

Détail de l'installation à VU Photo, Québec 2019

Crédit photo Charles-Frédérick Ouellet

Détail de ''Genoux'' de la série ''main sur coude à'' dans un champs de Myosotis, 2019

''Main' de la série ''main sur coude à'', 2017 -2019

Capture d'image de la vidéo ''Se rouler dans les cubes'', 2019

Crédit vidéo Samuel Normand

Copyright © 2019 Laïla Mestari - Tous droits réservés